• PurpleDivePenida

Comment commencer à faire plonger ses enfants ? Nos conseils


Vous voulez transmettre votre passion de la plongée sous-marine à vos enfants ? Voici nos conseils pour les aider à bien démarrer leur activité de petit plongeur !

kids scuba diving fun
S'amuser est primordial

Dès l'âge de 8 ans, les enfants peuvent s'essayer à respirer sous l'eau et, à partir de 10 ans, ils peuvent devenir des plongeurs PADI Open Water (Junior). Cependant, comme la plupart des instructeurs expérimentés vous le diront, même s'ils peuvent le faire en théorie selon les standards, cela ne signifie pas que en pratique tous les enfants de cet âge sont prêts à le faire. Voici quelques conseils pour que les enfants et les parents passent un bon moment en plongée sous-marine et que la passion se transmette !


1. L'envie doit venir d'eux

2. Prendre en compte l'âge mental et pas seulement l'âge en années

3. Prendre le temps

4. Avoir le bon équipement

5. Eviter d'être condescendant

6. S'amuser et prendre plaisir : les clefs de la réussite

#1. Assurez-vous qu'ils en ont envie

Les plongeurs passionnés ont souvent hâte de mettre leur progéniture à l'eau. Cela signifie qu'ils pourront emmener leurs enfants avec eux pour faire leur activitée préférée de vacances : plonger tous les jours ! Cependant, les enfants, tout comme les partenaires de vie, n'aiment pas toujours la même chose que leurs parents / leur moitié. La première étape essentielle pour savoir si les premières respirations sous l'eau vont être un succès, et amusantes pour toutes les parties concernées, est de déterminer si les enfants sont prêts à participer (et en ont envie).

Si les fervents petits apnéistes en herbe sont impatients de rencontrer de plus près les créatures marines qui ont habitées les histoires que racontent leurs parents depuis toujours, vous êtes sur la bonne voie.

Si, par contre, c'est maman ou papa qui les pousse à y aller alors qu'ils préféreraient construire des châteaux de sable ou jouer au ballon avec leurs amis, il y a de fortes chances pour qu'ils ne s'amusent pas beaucoup. Un frère ou une sœur peut adorer et l'autre pas. L'un peut commencer à plonger à 10 ans, l'autre à 18 ans. Ce qui est primordial, c'est de ne pas imposer à l'enfant le désir de quelqu'un d'autre et de s'assurer qu'il est là parce qu'il en a vraiment envie.


#2. Le bon âge?

Même si l'on peut apprendre à plonger à 10 ans, le cours Junior Open Water peut ne pas du tout être adapté à l'âge (mental) de certains enfants de 10 ans. Les enfants évoluent différemment, grandissent à diverses vitesses et ont des capacités et des intérêts qui ne sont pas toujours les mêmes. N'oubliez pas que le cours Open Water comporte beaucoup de théorie, ce qui peut ne pas convenir à tous les enfants de cet âge, et qu'il est également assez physique, ce qui nécessite une certaine force corporelle. Pour certains enfants, ce ne sera pas un problème et ils s'en sortiront très bien. Cependant, s'il y a un doute sur l'un de ces aspects, faire des baptêmes de plongée répétitifs peut également faire l'affaire. L'enfant gagnera en confort et en confiance sous l'eau. Les bases (minimales) de la théorie et de l'utilisation de l'équipement sont couvertes et peuvent être maîtrisées facilement, et les compétences essentielles peuvent être apprises, devenant éventuellement automatiques, mais sans surcharge mentale. Lorsque tout cela est facile et confortable et que l'enfant est prêt et le demande, il est alors temps de commencer le cours, étape par étape.

Une autre façon amusante d'initier les enfants à la plongée est de les faire participer au programme PADI Seal Team. Ils s'amuseront dans la piscine et participeront à des aqua-missions passionnantes, une introduction ludique et facile à la plongée.



#3. On y va tranquillement

Beaucoup de centres de plongée font passer le cours Open Water en 3 ou 4 jours, ce qui signifie que les sessions de compétences en milieu protégé sont effectuées l'une après l'autre et peuvent contenir dix exercices ou plus en une seule séance (ou plus exactement plusieurs mais avec des toutes petites pauses). Pour certains enfants, cela peut devenir fastidieux, surtout s'ils ont envie de plonger et d'explorer. Si la logistique le permet, cela vaut la peine de payer un peu plus pour que votre enfant aime la plongée et vive une expérience inoubliable : faites de courtes sessions de formation en milieu protégé, entrecoupées de plongées en eau libre peu profondes, afin de garder les enfants heureux et enthousiastes et d'accroître leur maîtrise dans l'eau. Le cours peut s'étendre sur plus lontemps. De sessions courtes en milieu protégé et des plongées en milieu naturel de courte durée, surtout dans des eaux plus froides, garantissent un plaisir, une motivation et un niveau d'énergie pour la plongée qui durera tout le long du cours et, sans doute, de la vie !

kids scuba diving turtles fun
La première rencontre avec une tortue de mer est inoubliable

#4. Le bon équipement, à la bonne taille

Les enfants ont facilement froid, ils ont aussi souvent de vilaines irritations dues à un équipement un peu lâche (par exemple autour du cou avec un gilet trop grand qui frotte), des orteils douloureux (chaussons trop petits/trop grands) et toutes sortes d'autres maux qui peuvent gâcher leur plaisir. Si vous comptez enseigner la plongée à des enfants ou emmener vos enfants dans un centre de plongée pour apprendre la plongée, assurez-vous que l'équipement de plongée disponible est à leur taille, qu'il leur convient et qu'il est confortable (nous en avons, au cas où vous vous poseriez la question !).

Insistez pour qu'ils portent une cagoule si les eaux sont un peu plus fraîches (et même en eau tropicale), les enfants ont très vite froid et n'apprécieront pas autant l'expérience de la plongée si c'est le cas. Le fait d'avoir chaud et se sentir confortable fait une grande différence à leur appreciation de la plongée.



#5. Communiquer sans condescendance

Oui, ce sont des enfants mais ce sont aussi des plongeurs, traitez-les en tant que plongeurs à part entière. Assurez-vous qu'ils ont des ordinateurs de plongée et qu'ils sont équipés pour être autonomes. Faites-leur faire tout ce qu'un élève normal ou un binôme/plongeur ferait et n'intervenez que si leur taille ou leur force physique les empêche de faire quelque chose. Les enfants apprennent vite et sont souvent des plongeurs sages et confiants avec des yeux aiguisés. S'ils vous montrent quelque chose sous l'eau, assurez-vous d'y jeter un coup d'oeil, vous pourriez être surpris par leurs découvertes.



#6. Cela doit rester du plaisir

Enfin, comme avec n'importe quel élève, mais encore plus avec les enfants, assurez vous que cela reste amusant, soyez léger et détendez vous (en tant qu'enseignant ou parent). N'oubliez pas qu'ils feront les choses à leur rythme et que le plus important est que tout le monde s'amuse. Aucune pression, ni stress ne doivent entrer dans cette équation. Ils doivent, bien sûr, passer toutes les étapes et remplir les exigences de performance du cours, mais si c'est trop fatigant aujourd'hui et que tout le monde commence à se sentir grincheux et frustré, mieux vaut continuer demain. Plutôt que de continuer et, peut-être, finir dégouté.

S'ils ne parviennent pas à exécuter une compétence, ce n'est pas bien grave, on peut en rigoler, rappelez-vous un incident similaire amusant (beaucoup de gens peuvent se tromper sur cette compétence, peut-être même que papa s'est trompé aussi sur cet exercice quand il a commencé) et riez en. Ensuite, on re-essaye à nouveau, et même si cela ne fonctionne pas la deuxième fois, c'est une raison de rire de plus belle et non de s'énerver ou de stresser. Règles clés : pas de pression, beaucoup de plaisir, et à la fin, on réussit.



Une fois que vous avez rendu les enfants accros, il n'y a rien de mieux au monde que de partir ensemble explorer en famille le monde fascinant de l'océan. Et les plus grands peuvent compter sur la vue perçante et l'émerveillement sans fin des petits pour faire les plus belles plongées de leur vie !